1. Accueil
  2. Thématiques
  3. Genre & Energie

Genre & Energie

Depuis plus d’une vingtaine d’années, ENDA Energie s’active pour la prise en compte de la dimension genre dans toutes ses activités. Cet intérêt prend ses racines dans la reconnaissance des disparités et inégalités de genre comme facteurs limitants dans la conception et la mise en œuvre des plans et programmes de développement économique et social. La prise en considération des contributions et préoccupations des femmes et des hommes peut aider à informer les programmes et plans, et contribuer ainsi à la réussite de leur mise en œuvre compte tenu de la place des femmes et filles au plan démographique mondial. 
 
Par ailleurs, au Sénégal tout comme dans les autres pays africains ou pays en développement où la biomasse constitue la principale source d’énergie, la prise en compte de la dimension genre dans les questions d'énergie provient du fait qu'au sein des ménages les femmes ont toujours joué un rôle prépondérant dans la gestion et l’approvisionnement de l’énergie domestique. Cependant cette relation avec l’énergie ne tient pas compte de toutes les implications relevant de leurs rôles reproductifs et productifs lesquels élargissent le champ de leurs besoins en énergie notamment dans le secteur informel où elles sont souvent très actives. 
 
ENDA Energie considère que c’est dans ces déséquilibres de genre face aux défis de l’accès à l’énergie et du développement économique, social et environnemental, que la problématique genre et énergie trouve toute sa quintessence. Elle renferme deux enjeux: 
- d’une part, assurer l’accès à une énergie propre et à moindre coût, ainsi qu’à des services énergétiques modernes et efficaces pour la grande majorité des laisser pour compte, et ; 
- d’autre part créer les conditions de développement et d’autonomisation des femmes à travers des activités à haute valeur ajoutée. 
 
Ainsi, la nécessité de prendre en compte l’approche genre à la fois en tant qu’objectif et démarche méthodologique dans le domaine de l’énergie devient plus forte, avec le constat que l’autonomisation et le renforcement économique des femmes ne peuvent se faire sans l’accès à une énergie et à des technologies énergétiques propres, modernes et efficientes. 
 
La mise en exergue des besoins différenciés des hommes et des femmes reste donc nécessaire pour l’amélioration des conditions de vie et de développement des communautés, ainsi qu’à l’atteinte des objectifs de développement durable, dans le secteur de l’énergie notamment. Les différents projets, programmes, et activités liées à l’énergie qui sont mis en œuvre quotidiennement par ENDA Energie confirment à suffisance la pertinence de l’intégration du genre dans les politiques et programmes énergétiques, d’une part, et dans les initiatives de développement économique et social, et de promotion de l’entrepreneuriat social d’autre part.

Cette approche d’intégration permet de combler le déséquilibre et les lacunes dans l’accès à l’énergie. Elle vise également à promouvoir une meilleure prise en charge des plus vulnérables, tout en contribuant à l’équité de genre. En effet, en se basant sur ces principes d’équité et dans le souci d’une inclusion sociale effective, ENDA Energie met un accent particulier sur les groupes les plus vulnérables, notamment les femmes qui subissent une forte discrimination dans l’accès à l’énergie et aux services énergétiques modernes. Ainsi pour lutter contre leur pauvreté énergétique et contribuer à améliorer leur situation économique et sociale, ENDA Energie promeut une autonomisation des femmes par les très petites et moyennes entreprises (TPME), comme porte d’entrée. Cette autonomisation des femmes par l’entreprenariat social participe aussi de la nécessité d’impulser une transition des dynamiques informelles vers des structures objectives, reconnues et susceptibles de compétir sur les marchés, en fonction des secteurs d’activité (pêche, élevage, artisanat, agriculture, commerce, etc.) ou des filières ou chaînes de valeur (fumage de poisson, torréfaction de produits non ligneux, transformation de produits laitiers, transformation de produits horticoles et production de jus et produits dérivés, etc.) et qui sont créateurs de valeur ajoutée.
 
De la planification à l’évaluation des résultats et des impacts, la transversalité du genre se reflète dans tous les processus politiques, stratégiques et opérationnels relatifs à l’accès universel aux services énergétiques. Cette perspective transformationnelle implique une proximité conceptuelle avec les décideurs politiques, d’une part, et des convergences et des synergies d’action avec les acteurs internationaux, nationaux et locaux, d’autre part. Plus spécifiquement, elle implique aussi un engagement dans la mise à niveau des référentiels légaux (lois et autres instruments légaux sur le genre), normatifs (standards internationaux, nationaux) et de bonnes pratiques (expériences capitalisées du local à l’international) portant sur, ou concernant le genre et l’énergie. 
 
Compte tenu de toute son expertise et expérience  ENDA Energie  offre son assistance en matière de :
 
- audit de genre, 
- recherche-action, 
- innovation technologique,
- renforcement de capacités, 
- accompagnement dans la conception des plans locaux de développement sensibles au genre,
- formation et coaching, et
- plaidoyer et de sensibilisation, à toutes les échelles et dans différents contextes.
 
 
 

Projets liés à cette thématique

Renforcement de la résilience des groupements de femmes productrices dans 07 localités du delta pour la sécurité alimentaire
Renforcement de la résilience des groupements de femmes productrices dans 07 localités du delta pour la sécurité alimentaire
Le projet « Renforcement de la résilience des groupements de femmes productrices dans sept localités du delta » est un projet de développement de la chaine de valeur agricole pour la sécurité alimentaire.
Genre et usages productifs de l'énergie dans le secteur de l'alimentation de rue en Afrique du Sud, au Rwanda et Sénégal
Genre et usages productifs de l'énergie dans le secteur de l'alimentation de rue en Afrique du Sud, au Rwanda et Sénégal
Dans les pays africains, les entreprises du secteur alimentaire informel font face à de nombreuses difficultés qui constituent des contraintes majeures à leur développement. Parmi celles-ci il y a au premier 

Actualités

Vers une transition énergétique du secteur alimentaire informel
Mené depuis 2015 par l’université du Cap (Afrique du Sud), de MARGE (Rwanda) et l’ONG Enda Energ
1 avril 2018

Contacts

Enda énergie , 54 rue Carnot

BP : 3370 Dakar Sénégal

Tel : 00 221 33 822 24 96

Email : info@endaenergie.org

Partenaires

GOUVERNEMENT DU SENEGAL

PNUE

Luxembourg Aid & Development

IED Afrique

Voir plus