Lancement du projet de Renforcement de la résilience des groupements de femmes pour la sécurité alimentaire

Lancement du projet de Renforcement de la résilience des groupements de femmes pour la sécurité alimentaire

Le projet de « renforcement de la résilience des groupements de femmes productrices dans 7 localités du Delta pour la sécurité alimentaire», a été officiellement lancé, le 27 décembre 2016 à Saint Louis, par la coalition d’organisations chargée de la mise en œuvre : CIADelta – Enda Energie.

Ce projet financé à hauteur de140 millions de Fcfa par la fondation OSIWA, a pour objectif l’accroissement de la productivité des chaines de valeurs par la gestion durable des terres, l’accès aux services énergétiques et à l’information climatique.

 

Au cours de la cérémonie de lancement, qui s’est déroulée dans les locaux du Centre de formation d’Africa Rice, en présence des représentants de l’Agence Régional Développement (ARD) de Saint Louis, de l’ISRA et autres partenaires.
Abdoulaye Diagne manager général du Centre d’incubation du Delta (Cia/Delta), a rappelé que « ce projet va permettre d’aider 26 groupements de promotion féminine de la zone, notamment les GPF de Ross-Béthio, Mboundoum Barrage, Ronkh, Diama, Diagambal, Ndiébéne Gandiole et Potou, à accéder à la terre, de promouvoir le genre et l’accès à l’énergie pour l’atteinte des objectifs d’autosuffisance alimentaire ».

 

Pour expliquer la pertinence de ce projet, Abdou Diop d’Enda Energie a rappelé que le delta et la vallée du fleuve Sénégal sont déjà considérés comme le fer de lance de l’atteinte des objectifs d’autosuffisance en riz en 2017.

 

Dans sa présentation, Madame Fatou Sarr d’Enda Energie a précisé qu’il s’agira d’accroître la productivité des chaînes de valeurs par la gestion durable des terres, d’aider les femmes productrices du delta à accéder aux services énergétiques et à l’information climatique, de susciter un engouement populaire et de soutenir une mobilisation sociale des femmes autour du projet.

Ce projet est financé par la fondation « OSIWA» pour un coût global de 140 millions de Fcfa sera dérouler sur une période de 16 mois.