Enda Energie à la Semaine Africaine du Climat 2019

A la suite de l’adoption du programme de travail de l’Accord de Paris à la COP24 (« Paquet climat de Katowice »), les acteurs étatiques et non étatiques de l’Afrique se sont une fois encore retrouvés à la Semaine africaine du climat à Accra du 18 au 22 mars 2019 pour réfléchir davantage sur les mécanismes novateurs d’opérationnalisation de l’ambition climatique conclue à Katowice (Pologne) en décembre 2018.

Dans cette optique, Enda Energie a tenu une série de sessions d’échanges et d’ateliers visant à promouvoir des approches et solutions endogènes à fort potentiel de contribution aux ambitions sectorielles nationales déclinées dans les Contributions déterminées au niveau national (CDN).

Side event

Dans le sillage de ces ateliers, et en collaboration avec des partenaires du Ghana (Environnent Protection Agency, NGO Abibimman Foundation), Enda Energie a organisé un side event (évènement parallèle) qui a permis d’amorcer des échanges et communication constructifs et pertinents sur des approches locales développées par les communautés vulnérables de la zone sahélienne. Les approches mises en relief comprennent entre autres : i) la promotion de la transition énergétique par filières agricoles intégrées (nexus énergie-agriculture), ii) la valorisation et la mise à l’échelle des technologies endogènes, iii) l’approche territoriale de la résilience climatique et de la sobriété carbone.

Forum régional du CTCN

A l’occasion du forum régional du CTCN (Climate Technolgy Centre and Network) tenu en marge de la Semaine africaine du climat, Enda Energie, membre dudit centre, a axé son intervention sur les défis du transfert de technologies climatiques en proposant des voies permettant la prise en compte des actions des collectivités territoriales dans le  déploiement des technologies. Dans cette même perspective, la promotion des technologies endogènes et l’opérationnalisation des Plans d’Actions Technologiques (PAT) constituent des leviers à fort potentiel transformationnel en vue de la mise en œuvre des objectifs sectoriels des CDN.

Alliance ouest-africaine sur le marché du carbone et la finance climatique

Pour contribuer à la transition vers un mécanisme de developpement durable répondant aux circonstances nationales en Afrique, Enda Energie s’est engagée dans une dynamique régionale, l’Alliance ouest-africaine sur le marché du carbone et la finance climatique, pour appuyer les parties prenantes (public, privé, ONG) à participer activement aux négociations relatives au marché du carbone sur la base de l’Article 6 de l’Accord de Paris. Assurant le secrétariat de l’Alliance, Enda Energie, en collaboration avec la BOAD et les partenaires techniques et financiers (BMU, Climate Focus, Banque Mondiale, CNUCC, etc.), a coordonné les réunions annuelles de planification stratégique des pays membres et l’atelier technique sur les points de blocage actuels, en s’appuyant sur les différentes composantes de l’Article 6 et surtout en adoptant des positions communes en vue des négociations futures.

En conclusion, la Semaine africaine du climat 2019 a constitué un espace pertinent sur lequel Enda Energie s’est appuyée pour, renforcer le dialogue citoyen entre décideurs politiques, experts sectoriels et acteurs non étatiques sur les approches et options innovantes d’intégration de solutions locales et endogènes en vue d’améliorer la résilience climatique des territoires. Elle fut aussi un cadre qui a permis de définir les objectifs sectoriels des CDN. En sus, les concertations et sessions techniques de renforcement des capacités sur les composantes et implications pratiques de l’Article 6 de l’Accord de Paris permettront aux négociateurs de l’Afrique de l’Ouest de jouer plus activement leur rôles et ainsi s’assurer de la prise en compte des  positions de la sous-région sur les questions relatives à l’accès équitable et bénéfique au marché du carbone et à la finance climatique.