Des biodigesteurs pour lutter contre la déforestation dans le FERLO

Des biodigesteurs pour lutter contre la déforestation dans le FERLO

Avec l’appui financier de l’Union Européenne, 20 biodigesteurs à usage domestique, ont été installés dans 5 communes de la zone sylvopastorale, dans le cadre du projet FLEUVE (Front Local Environnemental pour une Union Verte). Ce programme mis en œuvre dans la zone d’intervention de la Grande Muraille Verte est coordonné par le mécanisme mondial de la convention des Nations Unies de lutte contre la désertification.
Exécuté par Enda Energie avec le soutien des agents de l’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte, ce programme a permis à 20 ménages d’avoir accès à une énergie plus propre et efficace dans les communes de Syer, Mboula, Tessekere, Labgar et Lougre Thioly.

Deux coepouses devant leur biodigesteur

Pour une bonne mise en œuvre de ce programme qui est en sa phase test, une enquête rigoureuse a été faite sur la base de critères qui ont tourné autour de la taille du ménage, le nombre de vaches, l’espace familial, la disponibilité en eau et d’une cuisine en terre dure.
Ces biodigesteurs construits en partenariat avec le cabinet OREX de Ndongo Gueye, peuvent durer 20 ans s’ils sont bien entretenus et contribuent à la préservation de l’environnement et à la lutte contre la déforestation. D’ailleurs en marge de la réception, leur mode de fonctionnement a été expliqué aux bénéficiaires à travers une formation théorique et pratique dans les localités concernées.
Les ménages bénéficiaires qui faisaient souvent plus de cinq kilomètres pour trouver du bois mort, ont apprécié le gain de temps et l’amélioration de leurs conditions de santé depuis le démarrage de leurs nouveaux équipements de cuisson propre.

Recharge d’un biodigesteur

Production d’engrais organique (Activité Génératrice de revenus)

En plus de la fourniture d’énergie, le biodigesteur va considérablement augmenter la qualité et la quantité des récoltes grâce à la production de l’engrais organique. Un biodigesteur de 18 m3 produit environ 92 000 kilogrammes d’engrais organique composté par année. Commercialisé en sac de 50 kg est vendu à 3000 f, cet engrais peut générer 5 520 000 FCFA chaque année. Ce même biodigesteur qui a besoin de 18 vaches pour son remplissage, produit au minimum 5 m3 de gaz par jour, soit 12 heures de cuisson.
L’implantation des biodigesteurs a aussi permis aux bricoleurs et plombiers des localités concernées d’être renforcés sur la maintenance afin qu’ils puissent assurer la main d’œuvre de proximité.