COP 13 « Désertification » à Ordos en Chine:  Session de dialogue des OSC

COP 13 « Désertification » à Ordos en Chine: Session de dialogue des OSC

Apres cinq jours de l’ouverture de la COP13 « Désertification » à Ordos en Chine, la société civile a tenu le vendredi 09 septembre sa session de dialogue ouverte avec les Parties. Elle était axée sur « la terre et le climat ». Elle avait pour objectif d’identifier les synergies entre l’adaptation et l’atténuation qui pourraient trouver leurs réponses dans la gestion durable des terres. La session a servi de plateforme d’échanges pour des représentants de la société civile d’Afrique, d’Amerique latine, d’Asie et des pays du Nord de présenter des projets ayant des avantages tangibles d’adaptation et d’atténuation.

A cette occasion la Secrétaire Exécutive de la CNULD a fait observer que les OSC sont les principaux acteurs responsables de la mise en œuvre de la Convention car elles travaillent en étroite collaboration avec les acteurs locaux et sont en mesure de servir de passerelle pour le flux de connaissance entre les gouvernements et les communautés locales.

A la suite de la session de dialogue des OSC, le Comité de la Science et de la Technologie (CST) a adopté le rapport sur le Cadre théorique et scientifique de la neutralité en matière de dégradation des terres (NDT) qui constituera un guide pratique et scientifique pour le suivi de la NDT afin de parvenir à des solutions durables à la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse.

Le second organe subsidiaire de la CNULD

Le CRIC s’est réunit en groupe de contacts sur l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies à travers les PAN, à la lumière de l’Agenda 2030 et finalise ses travaux le 13 septembre. Il a déjà drafté une décision sur la mobilisation des ressources. En plénière le CRIC16 a proposé un agenda pour le rapport des pays et prévoit d’ici novembre, la mise a jour des outils de reportage. Des sessions de renforcement de capacité sont prévues entre janvier et Avril 2018 avant de passer à la finalisation et l’analyse préliminaire des rapports entre juin et septembre 2018.

Il est important de rappeler que l’une des question principales en négociation à cette treizième session est l’intégration de l’ODD 15 notamment de la cible 15.3, i.e la NDT, dans la mise en œuvre de la Convention.

Une présentation du draft du futur cadre stratégique de la CNULD 2018-2030 a été faite par le Groupe de travail intergouvernemental. Il comprend cinq objectifs stratégiques

i) améliorer la condition des écosystèmes affectés,

ii) améliorer les conditions de vie des populations affectées,

iii) atténuer, adapter et gérer les effets de la sècheresse,

iv) générer des bénéfices environnementaux globaux,

v) mobiliser des ressources financières substantielles et additionnelles.

Pour la mise en œuvre de la future stratégie 2018-2030, les organisations de la société civile demandent qu’il soit explicitement fait mention de la société civile dans ce document.

Tagged with: