Convention-Afrique Sub-saharienne

Convention-Afrique Sub-saharienne

Comment votre ville aborde-t-elle la question de l’énergie et du climat? Une enquête pour les villes Subsaharienne

D’ici à 2050, la population urbaine de l’Afrique devrait croître de 400 à 1,260 milliard – soit le triple du chiffre actuel – l’Afrique étant l’une des régions les plus vulnérables à la variabilité et aux changements climatiques.

Une action concrète pour faire face aux changements climatiques dans les villes de l’Afrique sub-saharienne est urgente. Pour cette raison, la Convention des Maires pour l’Afrique sub-saharienne (COM ASS) mène une enquête sur l’énergie et la planification climatique dans les villes sub-sahariennes.

Le but de l’enquête est d’aider les villes Subsahariennes à prévenir et à s’adapter aux changements climatiques. Elle contribuera à recueillir des commentaires et des données sur la situation de l’énergie et la planification intégrant climat dans les villes sub-sahariennes.

Les résultats de l’enquête contribueront à l’élaboration du plan de travail de la COM ASS, et seront également utilisés pour créer un document officiel que les villes devront signer et respecter lors de leur adhésion à la COM ASS. Les signataires et co-créateurs de ce document devront s’engager politiquement et de façon formelle à prendre des mesures spécifiques en matière de prévention et d’adaptation aux changements climatiques – en suivant l’approche « Pour les villes Par les villes » pour lutter contre les changements climatiques.

Cette enquête est la première étape dans le développement de la COM SSA – une initiative du sommet à la base pour aider les gouvernements locaux à élaborer des plans ambitieux pour le climat et l’énergie.

Comment votre ville peut-t-elle devenir active dans la prévention et de l’adaptation aux changements climatiques?

Il suffit de répondre à l’enquête en ligne sur ce lien en anglais, français ou portugais avant le 15 Août. L’ensemble de l’enquête prend moins de 15 minutes. Toutes les personnes interrogées resteront anonymes, sauf si elle demande le contraire