Agora30: Une plateforme de partage et d’échanges entre Acteurs de la résilience climat

A l’initiative de ENDA Energie, divers catégories d’acteurs (ONG, sectoriel, privé, étatique) se sont réunis pour valider le plan d’activités 2019 de la plateforme Agora30 de la résilience.

La Plateforme AGORA 30 de la résilience a été mise en place dans le cadre du programme BRACED (Renforcement de la résilience et de l’adaptation aux Extrêmes et Catastrophes climatiques) qui vise à améliorer les conditions de vie de cinq millions de personnes vulnérables confrontées aux extrêmes et désastres climatiques.

L’objectif de l’Agora 30 est de promouvoir la synergie des initiatives pour le renforcement de la résilience face aux extrêmes climatiques et aux autres catastrophes. Cette plateforme regroupe divers catégories d’acteurs (ONG, sectoriels, étatiques, PTF, presse…) œuvrant dans le champ de la résilience aux changements climatiques. Elle se veut un espace de partage, de dialogue et de recherche de synergie entre les membres afin de mieux adresser la question de la résilience. Elle est structurée en quatre groupes thématiques : Agriculture et sécurité alimentaire, Financement de la résilience, Services climatiques, Média dans le renforcement de la résilience.

Durant son allocution d’ouverture Monsieur Secou Sarr, Directeur de Enda Energie a encouragé les participants à s’approprier cette plateforme qui représente selon lui une opportunité pour fédérer les efforts et l’actions dans le domaine de la résilience face aux changements climatiques

Après la présentation du plan d’activités 2019 par le comité de pilotage de l’Agora 30 les autres membres ont apporté leurs contributions pour renforcer ce travail préalable et plusieurs recommandations ont été enregistrées pour impulser plus de dynamisme à l’Agora 30.

Les participants ont également été invités à s’inscrire dans les différents groupes thématiques. Ils ont dans l’ensemble, salué cette initiative qui permettra d’en savoir plus sur les expériences des différents partenaires qui jusque-là étaient cloisonnées dans leur rayon d’activités.