#Agadir2017: La maitrise des enjeux du Développement Durable par les citoyens, un facteur d’engagement des collectivités

#Agadir2017: La maitrise des enjeux du Développement Durable par les citoyens, un facteur d’engagement des collectivités

Environ 3000 acteurs non-étatiques ont participé au Sommet Climate Chance qui s’est tenu à Agadir, au Maroc du 11 au 13 septembre 2017. L’un des enjeux majeur de ce sommet était de montrer la contribution des actions portées par les acteurs non étatiques en l’occurrence les bonnes pratiques d’actions à travers les plans locaux Climat et Energie.

La participation de Enda Energie a été marquée par deux évènements majeurs :

  • Le Forum de la Coalition coopération décentralisée et Partenariat entre territoires

Cette Coalition née à Lyon en 2015, est co-pilotée par ENDA Energie, Cités Unies France, l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe et PLATFORMA (réseau européen de villes et régions pour la coopération au développement), et est soutenue par la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territorial du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères française. La coalition a pour objectif de fédérer tous les acteurs investis dans des coopérations entre territoires pour le climat afin d’échanger de s’informer sur nos activités et initiatives respectives et d’apprendre les uns des autres.

Mr Secou SARR en plus d’assurer la modération du forum est intervenu sur les questions de sensibilisation et de mobilisation des citoyens sur les enjeux climat avec un focus sur l’initiative « Diaspo-Clim ».

  • Focus-Session  « Global Mayors of Mayors: Sub-Saharan Africa and Mediterranean Regions »

Cette rencontre rentre dans le cadre de l’initiative CdM-SSA, un projet d’une durée de 4 ans qui ambitionne d’accompagner les villes africaines dans une transition vers une économie bas carbone et résiliante. Une initiative qui invite des villes africaines à élaborer des plans d’action sensibles à l’énergie et au climat en vue de mieux contribuer à la mise en œuvre de l’accord de Paris. L’intervention de Mr Sarr durant cette session était axée sur le rôle des Organisations de la Société Civile-OSC- et l’importance des cadres collaboratifs ou plateforme multi-acteurs dans les villes pour servir d’espaces d’apprentissage et de mutualisation des ressources (outils, méthodes, financement). Il a insisté sur la perspective de la mise en place d’une Plateforme des Organisations de la Société Civile – OSC regroupant toutes les OScs des villes bénéficiaires mais aussi celles des potentielles signataires. Cette plateforme sera destinée à accompagner le réseau des Maires Signataires de la Convention des Maires.

Selon Mr Secou Sarr Directeur de Enda Energie, la CdM-SSA n’est pas seulement une affaire d’élus mais de citoyens. Dés-lors, le déclic repose sur la forte imprégnation des enjeux de la CdM-SSA par les citoyens à travers la mise en place des processus inclusifs d’élaboration des plans.

L’initiative Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne africaine soutient les villes africaines afin de bâtir un réseau de gouvernants locaux capables d’influencer les choix politiques en faveur du Développement Durable des villes à l’échelle régionale et internationale.